UA-59106369-4

Parole aux socios

Les socios du Barça s’expriment sur la motion de censure lancée par Benedito contre la gestion du président Bartomeu à la tête du F.C. Barcelone.

Après avoir donné la parole à Benedito jeudi, c’est au tour des socios de s’exprimer sur la motion de censure qui bat son plein contre Bartomeu et sa junte. Lucas, Nicolas et Johan, socios depuis 2009, 2007 et 2010, ont donné leur avis au Blog du Barça.

Lucas, socio: « La direction actuelle a tout détruit depuis 3 ans »

Socio depuis 2009 et membre de la Penya de Paris, Lucas donnera son soutien à Benedito pour que la motion atteignent les 16.570 voix nécessaires pour mettre en place le vote de censure, dans l’objectif de renverser Bartomeu. « La direction actuelle a détruis depuis 3 ans tout ce qui représente le Barça :le jeu barcelonnais, l’intégration des jeunes du centre de formation en équipe première et l’image du club » dit-il sans ambages.

Johan, lui avait des doutes dès 2015, au moment où Bartomeu a été élu président du Club. « Suite au scandale du transfert de Neymar, j’ai senti mon club sali par cette affaire. Le fameux Més Que un Club véhiculée par notre institution ne mérite pas ce genre d’affaires. L’image du club se doit d’être exemplaire, le triplé ayant aidé à faire oublier tout ça. » Il insiste: « Les discours de la direction contradictoires avec les faits, sont pesants pour le socios que je suis. Même les présidents des autres clubs ont critiqué le Barça représenté par cette direction lors d’un mercato pas si mal, mais insuffisant pour palier aux manques criant de l’an passé. La réaction du club après le départ de Neymar a par exemple été ridicule. La clause étant payée – clause fixée par le club en plus-  le Fair-play financier devient le problème du PSG et de l’ UEFA et certainement pas celui du Barça qui aurait dû ce concentrer beaucoup plus sur le recrutement, sachant qu’une fois la somme de 220M versée, recruter à un prix correcte devenait impossible. Les joueurs cadres du club lancent plusieurs signaux d’alerte et c’est bien le plus inquiétant, à nous socios de les intercepter et d’y répondre avec cette motion de censure. »

Nicolas lui n’est pas de cet avis. « La motion est très mal préparée, on le voit notamment au sujet de la discorde sur la date de fin de la récolte des signatures. Il y a une méconnaissance évidente des statuts du Barça et de la loi. Ça fait peur pour quelqu’un qui veut être Président. Apposer sa signature à un projet mal préparé est difficilement acceptable. »

Nicolas, socio: « Ce n’est pas le bon moment pour le Barça »

Egalement président fondateur de la Penya de Lyon, Nicolas pense que cette motion n’arrive pas au bon moment. « Ce n’est pas le bon moment pour une motion. Elle doit être faite en fin de saison pour ne pas perturber les joueurs. Les joueurs ont besoin de tranquillité, stabilité pour se donner à fond sur le terrain. »

Pour Johan, originaire d’Alsace, « la motion de censure n’est pas une bonne nouvelle pour le Club.elle peut aider à régler les problèmes, soit en faisant prendre conscience à la direction de ce qui ne va pas et ainsi les inciter à changer, soit en provocant de nouvelles élections et donc en changeant simplement de président et de politique. »

Lucas, lui, est beaucoup plus direct. Il considère (qu’)« on ne peut continuer avec des incapables pareils qui vont finir par faire du barca un club de seconde zone et la risée du monde du football. » Il ne voit pas les dirigeants actuels capables de remettre le Barça sur les bons rails. Johan non plus d’ailleurs. Nicolas croit lui en Bartomeu et sa junte, à condition que des changements s’opèrent, « par exemple en changeant le VP des sports – Jordi Mestre – qui a des relations tumultueuses avec les joueurs. Il est la principale source des conflits et des maux actuels et son remplacement permettra d’apaiser tout le monde. Il faut aussi un nouveau trésorier. Bartomeu s’en charge lui-même depuis la démission de Susana Monje, ca fait beaucoup pour un seul homme. »

Johan et Lucas, socios: « Laporta est l’alternative ».

Reste à savoir qui a le potentiel pour être président si Bartomeu est destitué. Pour Lucas, c’est Laporta, sans hésitation aucune. Johan est surpris de voir Benedito avec aussi peu de soutien. « Laporta sur les souvenirs que j’ai de son programme me semblait pas mal même si je le trouvais un peu trop conservateur et que le club doit réfléchir à l’international tout en gardant les valeurs qui en font sa particularité et sa grandeur. Pour les autres je n’ai pas trop d’informations pour le moment. J’attendrai de voir leur programmes pour me prononcer et notamment celui de Victor Font don j’ai lu 2-3 bonnes idées. »

Pour Nicolas, en revanche, c’est là où le bat blesse: « Il n’y a pas d’alternative à cet instant. Les noms de Laporta et Benedito reviennent cependant. Les socios se souviennent de Laporta et ses trop nombreux scandales. Ils ne sont pas aveuglés par le sextuplé comme les jeunes de maintenant. Benedito faisait partie de la junta Laporta en 2003. Il a perdu toute crédibilité lors des elections 2015 avec son sponsor fantome Fly Without Wings. Il s’est recemment plaint que les socios étaient compliqués. Ce n’est pas en disant cela qu’il va donner envie. De plus, composer une Junta prend du temps quelques mois voire quelques années, il est impossible de constituer une suite viable en un mois. »

Les socios ont jusqu’au 19 septembre 23h30 pour décider.

Abonnez-vous c'est gratuit!

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Photo: AFP PHOTO / LLUIS GENE

A propos de l'auteur

Olivier Goldstein
Olivier Goldstein

Journaliste sportif spécialiste du F.C. Barcelone. Sur @Equinoxradio et 2 fois par semaine sur @But_FC. Fondateur de @leblogdubarca. A Barcelone depuis 2005.

2 Comments

Réagissez
  • Les socios n’ont pas besoin de partager les mêmes raisons pour lesquelles Benedito engage la motion.
    Ils peuvent très bien considérés que la motion est une très bonne chose selon leur propres raisons qui n’ont rien à voir avec celles de Benedito.

    Je peu lire certains socios dire qu’ils n’aiment pas ce Benedito et que ses raisons de voir Bartomeu démissionné sont malhonnête mais il faut que ces socios prennent conscience que voter POUR la motion de censure ne signifie pas être POUR Benedito.

    Voter POUR la destitution de Bartomeu et ensuite lors du référendum voter pour celui que vous considérez le plus à même d’être un bon président. Mais il faut aussi que vous prenez en compte qu’il vaut mieux accorder sa chance à un type qui a tout à prouver plutôt que de continuer avec des menteurs, des escrocs , bref des gens qui coulent le club petit à petit et qui sont en mauvais termes avec les cadres de l’équipe ( Messi, Inieste, Pique et Busquets ) !

    A vous de choisir !

  • Tout à fait d’accord, la motion de censure doit être saisie comme une opportunité, entre autres, pour redresser le bateau du Barca, d’autres mesures suivront et pas nécessairement avec la bénédiction de benidito, donc les fans doivent garder en tête l’intérêt du barça et rien d’autre, Alors sans coller aucun nom, puisque nous tous devront y contribuer d’une façon ou d’une autre tant que le but recherché est de voir notre Barça au top de la pyramide footballistique, VISCA BARÇA POUR TOUJOURS.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *