UA-59106369-4

Piqué est unique

Piqué est unique. Il n’y a pas d’autres mots pour décrire la nouvelle sortie du défenseur central… et ses déclarations sur Neymar.

On peut l’aimer ou non. Etre d’accord avec lui ou pas. Une chose est sûre: Piqué est unique. Il n’y a qu’à voir et écouter tout ce qu’il a laissé comme message, avec un grand sourire, lors de son passage en conférence de presse samedi soir avant la Supercoupe d’Espagne contre le Real Madrid.

Piqué est unique

Piqué n’a jamais caché combien il appréciait Neymar, au point de l’appeler son « petit frère ». Alors toutes les questions – ou presque – de la conférence de presse ont été centrés sur le départ de Brésilien. Et Piqué s’est lâché. « Ney nous a dit au mariage de Leo qu’il partait. » C’était le 30 juin, soit 19 jours avant que Marcelo Bechler, journaliste de Esporte Interativo, révèle l’accord du joueur avec le PSG. « On n’a rien dit aux dirigeants du Club car nous sommes collègues. C’était à Neymar de le communiquer au Barça ». Une position respectable puisque entre collègues de travail on ne va pas systématiquement voir son chef pour lui dire que son ami s’en va.

Mais cette déclaration pose la question de savoir quand les responsables du F.C. Barcelone ont vraiment su quand le Brésilien pensait partir. Et aussi qu’en penserait le Piqué président si un jour une telle situation se produisait.

Te deseo lo mejor siempre hermano .. Felicidades @leomessi e Anto

A post shared by Nj 🇧🇷 👻 neymarjr (@neymarjr) on

« Se queda » comme au poker

Piqué est aussi revenu sur le fameux tweet « se queda ». C’était une vraie stratégie de poker menteur, lui qui adore ce jeu. Avec un grand sourire il a dit qu’il savait déjà que Ney partirait à 100% du F.C. Barcelone le jour de son tweet, mais qu’il l’avait lancé à ses 28 millions de fans sur Twitter et Instagram pour essayer de faire changer le Brésilien d’idée sous la pression de l’opinion publique. « Je l’ai fait dans l’intérêt du Club » s’est justifié le défenseur central. Il est vrai que le sujet est alors sur la place publique.

Enfin Piqué a défendu de toutes ses forces Neymar. « Il a tout donné pour ce maillot jusqu’au dernier match alors qu’il aurait pu se blesser. Et si il est parti pour l’argent, c’est son choix. (en s’adressant aux journalistes) Combien d’entre vous iraient de Mundo Deportivo à Sport, ou de Marca à As pour plus d’argent? Et si son père a touché une commission c’est qu’un Club était prêt à lui donner. Je ne me suis pas senti trompé ».

Si Piqué n’existait pas, il faudrait l’inventer

Abonnez-vous c'est gratuit!

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Photo: Photo by Urbanandsport/NurPhoto

A propos de l'auteur

Olivier Goldstein
Olivier Goldstein

Journaliste sportif spécialiste du F.C. Barcelone. Sur @Equinoxradio et 2 fois par semaine sur @But_FC. Fondateur de @leblogdubarca. A Barcelone depuis 2005.

2 Comments

Réagissez
  • Ça fait du bien de vous lire, quand on voit les réactions, d’une stupidité et d’une incompréhension, sur l’article de l’équipe… Certes ce fixant sur le « Se Queda » et non l’intégralité de ses déclarations d’aujourd’hui.
    Bien sûr vous êtes amoureux de ce club comme moi donc vous notez vraiment les propos que je trouve très forts et finalement très lucide de Piqué qui ne lui en veut pas au fond…
    Piqué doit, c’est sûr, diriger le club un jour.

    Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *