UA-59106369-4

Le retour du Barça

C’était lundi soir le retour du Barça au Camp Nou. Pour une année 2017-2018 pleines d’inconnues et d’espoirs, cinq jours après le départ de Neymar.

Le Barça a battu ce soir 5-0 l’équipe brésilienne de Chapecoense au cours d’un match intense en première mi-temps et émouvant au coup d’envoi, quand trois des survivants du crash d’avion qui a décimé l’équipe l’an dernier ont donné le coup d’envoi fictif de la rencontre. La deuxième mi-temps, disputée dans la chaleur de Barcelone, a été moins enlevée. A confirmer contre d’autres blancs bien plus mordants dimanche prochain lors du match aller de la Supercoupe d’Espagne.

Le retour du Barça

Le retour du Barça au Camp Nou est certainement la meilleure nouvelle de ces dernières semaines, une manière de panser ses plaies après le départ de Neymar qui, même s’il fait « désormais partie de l’Histoire du Club » comme l’a dit Bartomeu le matin précédent le match, fait toujours beaucoup causer à Barcelone – le président lui a d’ailleurs consacré une grande partie de son discours lundi matin au cours du 38ème Congrès Mondial des Penyas.

C’est certes contre la modeste équipe brésilienne de Chapecoense, touchée de plein fouet par un accident d’avion l’an dernier qui a décimé son effectif. Mais cela n’a pas empêché Valverde d’aligner d’entrée ce qui ressemble à son 11 de Gala en ce début d’année avec deux nouveautés: Aleix Vidal à la place de Sergi Roberto comme latéral droit, et Deulofeu remplaçant Neymar. Le 52ème trophée Gamper, ce match amical de début de saison pour présenter l’équipe, pouvait commencer.

La note: 7/10

C’est dur de donner une note à un match de pré-saison, surtout quand l’opposition est autant déséquilibrée. Mais le Barça a fait le taf en première mi-temps avec 3 buts en 28 minutes par Deulofeu, Busquets et Messi. Les blaugranas ont pressé, trouvé des transversales, fait des passes coupants les lignes.

En deuxième mi-temps le match a baissé d’intensité vue la chaleur. Suarez a marqué – enfin – son but à la 55ème après trois grosses occases loupées en première mi-temps. Entrés à la pause à la place de Deulofeu, Denis Suarez n’a pas été aussi incisif que le nouveau numéro 16 même s’il a lui aussi inscrit son but. Sergi Roberto, qui jouera moins cette saison de part son repositionnement au milieu, a pris la place d’Iniesta à l’heure de jeu. Avant que Valverde n’effectue 7 changements, dont Digne à la place d’Alba, à la 77ème minute.

Quant à Umtiti, sa présence dans le 11 de départ montre que dans la hiérarchie des défenseurs centraux il est devant Mascherano, Marlon et Vermaelen – ces deux derniers n’avaient d’ailleurs pas de numéro lors de la présentation avant le Gamper. L’éventuelle arrivée du gaucher de la Real Sociedad Iñigo Martínez sera donc bien de la concurrence pour Big Sam, mais nécessaire puisque le Barça joue une soixantaine de matchs officiels par saison. Le Français a été remplacé à la 61ème minute par Mascherano aux cris de « Umtiti » par l’Espai Animacio.

Le plus: Deulofeu

C’est le plus de l’envolée de la Neyme en Ligue 1: le Barça joue de nouveau en équipe. Sur le côté gauche Alba est libéré, Deulofeu cherche Messi, les blaugranas pressent en équipe… Sans oublier la contre-attaque, comme sur le deuxième but où Deulofeu, lancé au milieu de terrain, remet sur Messi avant de recevoir à nouveau le ballon aux 18 mètres. Alors que son prédécesseur l’an dernier se serait enfermé pour faire seul la différence, Gerard a lui remis le ballon vers ce qui lui semblait être la meilleure solution, un peu derrière lui. Le cuir est arrivé à Busquets qui a shooté et marqué (et oui!) un sacré but dans la lucarne.

Deulofeu est d’ailleurs la plus grande satisfaction du match. Remplaçant poste pour poste de Neymar, l’enfant de Riudanes s’est donné sans compter et est impliqué sur les trois premiers buts. Il a marqué le premier avant de donner la passe décisive sur les deux autres. Son entente avec Alba et Messi, qu’il a systématiquement recherché, a été bonne. A voir quand les recrues arriveront s’il est toujours le préféré de Valverde. Pour l’instant il a été réservé en deuxième mi-temps en vue de dimanche.

https://twitter.com/FCBarcelona_cat/status/894632596210155520

Le moins: Foot ou business?

Si vous pensiez qu’on peut s’asseoir au Camp Nou pour chanter et parler avec son voisin, vous n’y êtes pas du tout. La sono n’a pas arrêté de cracher sa musique assourdissante et quelques pubs pour le nouveau sponsor Rakuten. « Le Barça est une marque globale » a martelé Bartomeu lundi matin. Il est aussi de ses socios qui vivent leur Club bien différemment que celui d’un public qui consomment le foot façon NBA. Il ne faudrait pas l’oublier.

Ahhhhhhh! Et terrible erreur que de présenter l’équipe sur la musique d’AC/DC « Highway to Hell » – Autoroute vers l’enfer. Les plus anciens sauront s’en souvenir si les résultats et / ou le jeu de l’équipe ne sont pas au rendez-vous cette saison.

Le fait du match: l’ovation à Messi

S’il a allumé sa télé, Neymar n’a pas du regretter son choix depuis sa nouvelle destination en écoutant l’ovation monstre réservée par le maigre public du Camp Nou à Messi. L’astre argentin, loué par Bartomeu le matin même pour « son engagement envers le Club », est plus que jamais la méga star du F.C. Barcelone depuis le départ du Brésilien à Paris. L’Argentin, orphelin de Ney, s’échauffe désormais avec le seul Suarez sur son côté droit face au Gol Sur.

Ensuite placé au cœur du jeu, Messi a évolué en chef d’orchestre avec Iniesta à ses côtés pour du poids au milieu de terrain du Barça qui en manquait singulièrement l’an dernier. Après 2 actions loupées le Soulier d’Or 2016-2017 a inscrit son but, le 8ème lors d’un Trophée Gamper, record absolu. La star incontestée au F.C. Barcelone, pour encore quelques années, c’est bien lui.

Abonnez-vous c'est gratuit!

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Photo: AFP PHOTO / Josep LAGO

 

A propos de l'auteur

Olivier Goldstein
Olivier Goldstein

Journaliste sportif spécialiste du F.C. Barcelone. Sur @Equinoxradio et 2 fois par semaine sur @But_FC. Fondateur de @leblogdubarca. A Barcelone depuis 2005.

Tags: , ,

7 Comments

Réagissez
  • pour le peu que j’ai vu en 1ère mi-temps je suis encore plus convaincu que le Barça est plus fort cette année. J’ai surtout aimé le travail de Deulofeu sur la gauche et le pressing collectif à la perte du ballon. et aussi le replacement plus bas de Messi en chef d’orchestre . Avec l’arrivée éventuelle des deux super joueurs que sont Coutinho et Dembelé le Barça sera armé pour gagner tous les titres. Visca Barça !!!!!!!!!!! Merci Nasser

  • Le match a été super! Messi a fait tourné l’équipe, Deulofeu a beaucoup donné(super Deu), Busquets nous a offert une soirée aux anges, Souarez, Denis tous les joueurs etaient parfaits!

    Bonne chance à la supercoupe!

  • C’est sur que cette anneé le barca ira loin surtout avec les nouvelles recrue
    Vraiment le barca sera armeé de deux equipe ce qui a manqué l’anneé dernière et vive le barca et vive messi

  • la force du Barça cette saison , à la différence de l’année dernière , c’est qu’il aura deux équipes , une sur le terrain et une sur le banc…et Messi pourra jouer dans les deux ! 2ème avantage : L.Enrique n’est plus là pour saboter l’équipe . Visca Barça !

  • chers fans du Barça dites moi après tous ces hoba hoba Paris n’a pas payé l’intégralité de la clause libératoire de Neymar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *