UA-59106369-4

Le Barça, à 3 points du titre

Le Barça a battu dans la douleur la Real Sociedad 2-0, avant d’assister au coup d’arrêt du Real Madrid contre Valence (2-2). A deux matchs de la fin du championnat, une seule victoire suffit aux Blaugrana pour être sacrés champions d’Espagne.

A la lecture brute des résultats (victoire 2-0 pour le Barça), on pourrait pensé que l’équipe de Luis Enrique a vécu une après-midi tranquille, hier au Camp Nou. Pourtant le Barça et ses 86.000 fans ne se sont véritablement relâches qu’à la 85ème minute, lorsque Pedro Pedrito Rodriguez doubla la mise d’un magnifique ciseau retourné.

En première mi-temps, le Barça ne trouva pas d’espace dans la défense de la Real Sociedad. Au contraire. Conquérants, les Basques faisaient passer des frissons dans une équipe qui marchait au ralenti. Certainement une décompression post-Munich pour Messi et ses coéquipiers. Neymar essayait, Suarez aussi. Mais l’Uruguayen, qui restait sur 5 buts lors des deux derniers matchs de championnat, n’était pas en réussite. Il semblait encore marqué par son duel perdu face à Neuer en première mi-temps face au Bayern.

Neymar débloque le compteur.

On ne sait pas ce que Luis Enrique leur a dit au repos mais Messi et compagnie revenait avec de biens meilleures intentions en deuxième mi-temps. Ils avaient retrouvé leurs jambes de Munich. Face à ce rouleau compresseur, la Real reculait. A la 48ème minute le gardien argentin Rulli sauvait les Basques d’une superbe parade. Mais il ne pouvait rien sur le centre de Messi, trois minutes plus tard, qui trouvait Neymar Jr au second poteau pour le 35ème but du Brésilien cette saison. 1-0 pour le Barça. Et terrible efficacité de cette équipe qui n’a eu besoin d’accélérer que quelques minutes pour marquer un but.

Le chef d’oeuvre de Pedro

La suite fut moins joyeuse car le Barça, inconsciemment ou non, décidait de gérer le résultat. A fur et à mesure des minutes, l’angoisse grandissait alors parmi les supporters blaugrana ; Chaque attaque de la Real devenait une réelle menace. Heureusement Pedro donnait un avantage définitif aux Catalans à la 85ème minute, d’une bicyclette que n’aurait pas refusée Amara Simba (2-0).

A 3 points du titre après le nul du Real contre Valence

Les joueurs regagnaient donc les vestiaires avec 5 points d’avance sur le Real Madrid, qui jouait juste après contre Valence. Et comble de surprise, les Merengues furent rapidement menés 1 puis 2-0 par les visiteurs. Chaque but valencien était salué par les supporters restés autour du stade pour suivre le match. Un match qui finira à 2 buts partout, permettant au Barça de creuser l’écart à 4 points sur son ennemi juré. Une victoire en deux matchs lui suffit pour être champion. Pourquoi pas dès dimanche prochain, sur le terrain de l’Atletico Madrid ?

Photo: Mikel Trigueros/Urbanansport/Cordon Press

A propos de l'auteur

Olivier Goldstein
Olivier Goldstein

Journaliste sportif spécialiste du F.C. Barcelone. Sur @Equinoxradio et 2 fois par semaine sur @But_FC. Fondateur de @leblogdubarca. A Barcelone depuis 2005.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *