UA-59106369-4

« Guardiola avait déjà le profil pour être entraîneur »

Frédéric Déhu, qui a joué et marqué vendredi soir avec les Barça Legends, raconte son expérience sous le maillot du Barça en 99-2000.

Les Barça Legends ont joué pour la première fois vendredi soir au Camp Nou devant 50.000 spectateurs face aux « Légendes » de Manchester United. Si Ronaldinho a été élu meilleur joueur, c’est bien le Français Frédéric Dehu qui a sauvé l’honneur blaugrana en fin de rencontre (1-3 score final). L’ex-défenseur central du Barça en 99-2000 avait, peu avant la rencontre, répondu aux questions du Blog du Barça.

Frédéric Déhu: « Ça va être très agréable de jouer au Camp Nou »

Bonjour Frédéric Déhu. Vous allez rejouer au Camp Nou avec les Barça Legends contre Manchester United ce soir. Ça vous fait quel effet?

Ça va être très agréable. C’est toujours une fierté de porter les couleurs du F.C. Barcelone même si je ne suis pas une légende!

Comment avez-vous été contacté par les Barça Legends?

Le F.C. Barcelone m’a demandé en mars si j’étais disponible pour disputer un match contre le Real Madrid au Liban. J’ai de bons rapport avec le club car j’organise des événements pour voir des matchs au Camp Nou – NDLR: Frédéric Dehu est partenaire de Needvents, une agence événementielle qui lient le football et le golf.

Quel est l’intérêt d’un tel match?

C’est l’opportunité pour le public de revoir de très grands joueurs. Pour nous footballeurs, c’est de prendre du plaisir dans un contexte convivial, sans la pression du résultat, et d’apporter du bonheur aux gens. Au Liban on a joué devant plus de 30.000 personnes et on avait été très bien accueillis. En plus la recette du match va à des œuvres caritatives (Frédéric Dehu, à gauche ci-dessous lors du Clasico des Légendes au Liban)

Les français en force pour ce clasico 🇫🇷

Une publication partagée par Ludovic Giuly (@ludogiuly8) le

« Jouer au Barça fut magnifique »

Ce soir vous retrouvez Rivaldo avec qui vous avez évolué au Barça. Quel sentiment cela vous procure-t-il?

Jouer au F.C. Barcelone a été pour moi une période magnifique. Je venais de Lens, un club familial, et je suis arrivé dans une équipe où il n’y avait que des stars. Rivaldo est d’ailleurs Ballon d’Or durant cette période (en 1999 exactement).

Quel est votre meilleur souvenir?
La première journée de championnat. J’étais titulaire alors que je venais d’arriver à l’intersaison. Fouler la pelouse du Camp Nou alors que j’étais sur le terrain d’entrée, c’est vraiment mon meilleur souvenir.

Et le pire?

Ma blessure au bout de trois matchs alors que j’étais titulaire lors de toutes les premières rencontres. Ce fut dur à accepter mais c’est le sport – NDLR: Frédéric Déhu revient au bout d’un mois et demi puis rechute. Il ne fera alors plus partie du 11 de Louis Van Gaal.

« Le style du Barça a évolué »

Lors de votre saison à Barcelone vous avez côtoyé Luis Enrique et Guardiola. Pensez-vous qu’il deviendraient un jour entraineurs?

Je ne voyais pas Luis Enrique dans ce rôle là mais il a démontré qu’il en était capable. Quand à Guardiola, pas de doute, on voyait déjà qu’il avait le profil pour devenir un grand entraineur.

Il y a un grand débat à Barcelone sur le style actuel du Barça. Qu’en pensez-vous en tant qu’observateur extérieur ?

Le style du Barça évolue en même temps que le football. Quand je regarde les matchs à la télévision l’identité de jeu est présente. Le Barça reste toujours un modèle, même si on est peut-être en fin de cycle. Mais il faut être à l’intérieur du Club pour porter une analyse.

Abonnez-vous c'est gratuit!

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Photo: AFP PHOTO / PAU BARRENA

A propos de l'auteur

Olivier Goldstein
Olivier Goldstein

Journaliste sportif spécialiste du F.C. Barcelone. Sur @Equinoxradio et 2 fois par semaine sur @But_FC. Fondateur de @leblogdubarca. A Barcelone depuis 2005.

1 commentaire

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *