UA-59106369-4

Tout se jouera dimanche prochain

Tout se jouera dimanche prochain contre Eibar pour le Barça. Les Catalans devront impérativement gagner pour espérer remporter le titre.

Le Barça a remplit sa mission à Las Palmas (4-1) et jouera le titre la semaine prochaine dimanche prochain au Camp Nou face à Eibar lors de la dernière journée de championnat. D’ici là le Real Madrid, deuxième à la différence de buts particulière, aura joué son match en retard mercredi à Vigo.

La note du match: 7/10

Ce fut un bon match à Las Palmas grâce d’abord aux locaux qui, en déliquescence en cette deuxième partie de championnat, ont retrouvé des ailes en début de rencontre. Leur jeu à une touche de balle a fait souffrir le Barça dans les 20 premières minutes, avec une défense de circonstance Digne-Marlon-Umtiti-Alba (voir ci-dessous). Mais la MSN est une fois de plus apparue. D’abord à la 25ème où Suarez, lancé en profondeur de l’extérieur du droit par Iniesta, servait Neymar aux 6 mètres qui poussaient la balle au fond. Deux minutes plus tard, le Brésilien rend la pareille à Luisito qui lobe Varas venu à sa rencontre aux 18 mètres.

Le rythme baisse d’un ton ne reprend vraiment qu’à la reprise. Las Palmas fait son baroud d’honneur et réduit le score à la 63ème minute par Bigas. Mais le frisson qui parcourt le banc du Barça est de courte durée. Neymar refait le break quatre minutes plus tard puis marque son troisième but de la soirée à la 73ème. 1-4 score final et contrat rempli pour le F.C. Barcelona qui jouera le titre dimanche prochain chez elle.

On en parlera cette semaine: le carton jaune à Lucas Digne

On joue la 6ème minute du match quand Jesé échappe au marquage de Lucas Digne sur le côté droit de la défense. Le Français, qui avait ressenti une surcharge musculaire au niveau du biceps fémoral de la jambe droite la semaine dernière, ne peut rattraper et fait faute aux 20 mètres sur l’ex-du Real Madrid qui partait seul au but. L’arbitre arrive et sort un carton jaune pour Digne alors qu’il aurait pu expulser celui qui jouait latéral droit en l’absence de Sergi Roberto, suspendu, et Aleix Vidal, blessé. Sans nul doute le tournant du match car à 10 contre 11 les blaugranas auraient eu beaucoup plus de difficultés.

Le Top: Marlon

Venu pour faire le nombre en raison des forfaits de Piqué et Mathieu, remplaçant sur la feuille de match, Marlon s’est finalement retrouvé titulaire une demie-heure avant la rencontre après que Mascherano ait ressenti une gêne au niveau de la cuisse droite durant l’échauffement. Et le Brésilien a réussi avec succès sa première titularisation en équipe première, son deuxième match seulement après 19 minutes disputées à Glasgow en novembre dernier. Marlon a fait parler la puissance de son jeu de tête ou à la récupération avec Umtiti à ses côtés.

En première mi-temps, il n’a été mis en difficulté qu’une fois en couvrant un joueur de Las Palmas qui partait seul au but avant d’être stoppé par Ter Stegen. En deuxième mi-temps le 33 du Barça a continué a marqué son territoire: dégagement sous la pression adverse, faute en force sur Boateng, et même une passe de la tête vers Umtiti sur un corner blaugrana. Il reste encore du travail notamment à Marlon pour consolider sa place, notamment sur les relances. Mais à 21 ans le Brésilien est prometteur.

Le Flop: Et Palencia?

Pendant que Luis Enrique inventait un latéral droit avec Digne puis André Gomes, Sergi Palencia, capitaine du Barça B, marquait un but d’anthologie avec la réserve du Barça au Mini contre Ebro. N’ayant jamais eu sa chance cette saison malgré la mise à l’écart d’Aleix Vidal puis sa blessure longue durée, pas étonnant que le coach ne l’ait pas même pas emmené aux Canaries pour le plus long déplacement de l’année. Mais s’il est si mauvais, pourquoi est-il capitaine du Barça B?

https://twitter.com/FCBmasia/status/863821269271171072

Abonnez-vous au Blog du Barça!
[jetpack_subscription_form]

Rejoignez-nous sur facebook, twitter, et partager l’article!

Photo: AFP PHOTO / DESIREE MARTIN

A propos de l'auteur

Olivier Goldstein
Olivier Goldstein

Journaliste sportif spécialiste du F.C. Barcelone. Sur @Equinoxradio et 2 fois par semaine sur @But_FC. Fondateur de @leblogdubarca. A Barcelone depuis 2005.

3 Comments

Réagissez
  • Cela me désole de le dire, mais je pense que le Réal ne perdra pas de point sur ses deux derniers matches, condamnant le Barça a une seconde place. Le Réal a joué de beaucoup de chance cette saison, en grappillant 14 ou 17 points dans les dix dernières minutes, même s’il se dit que la chance se provoque. Je pense notamment au match aller du Clasico, lorsque Sergio Ramos égalise en toute fin de partie. 3 points qui feront la différence en fin de saison ! Allez, disons que,- pour conclure sur une note optimiste-, tant que y’a de la vie, y’a de l’espoir, alors, Barça, En Marche !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *