UA-59106369-4

[EXCLU]: Denis Suarez raconté depuis Villarreal

Ce soir, Denis Suarez retourne à Villarreal où il a évolué l’année dernière (20h45 CET). Antonio Salamanca, recruteur du sous-marin jaune, nous décrit qui était le Denis qui jouait là-bas. Et pourquoi il le voit triompher au Barça.

Le déplacement du Barça a Villarreal ce soir pour le compte de la 17ème journée de Liga est une fois de plus capital pour les Catalans, qui compte 6 points de retard sur le Real Madrid. Et très difficile puisque les azulgranas se rendent chez le 4ème de la Liga. Villarreal a d’ailleurs la meilleure défense du championnat (11 buts encaissés en 16 matchs).

En marge de ce sommet, c’est le retour de Denis Suarez à Villarreal qui accapare l’avant-match. Le néo-barcelonais revient là où il a évolué l’an dernier, prêté alors par le Barça. Antonio Salamanca, recruteur Français du sous-marin jaune, nous décrit comment était Denis à Villarreal, et pourquoi il le voit triompher au Barça.

« Denis Suarez on le connaissait depuis le Celta »

« Denis on le connaissait depuis le Celta. Il avait une marge de progression, il pouvait jouer à plusieurs postes et il correspondait au profil que nous avait demandé de recruter l’entraineur. On ne s’est pas trompé. Un an plus tard il jouait au F.C. Barcelone ». C’est ainsi qu’Antonio Salamanca résume comment Villarreal recruta Denis Suarez a l’été 2015 en provenance de Séville. Une étape décisive dans la carrière du néo-barcelonais, qui a explosé au sein du sous-marin jaune. « Notre coach (Marcelino, NDLR) a eu une grande contribution dans la progression de Denis. Il a été très exigeant avec lui sur le travail défensif, pour lequel il avait moins d’aptitudes. Et il lui a fait confiance. Denis a joué libéré à Villarreal. »

le_blog_du_barca_denis_suarez_villareal-jpg_large

Denis Suarez sous les couleurs de Villarreal l’an dernier (Twitter: @DenisSuarez6)

 

« Villareal, un club idéal pour la progression de Denis Suarez »

 Villarreal est une ville paisible de 50.000 habitants à 60 kilomètres au nord de Valence. Un endroit idéal pour l’éclosion de Denis Suarez: « Villarreal est un club très familial où il y a peu de pression médiatique explique Antonio Salamanca. A l’entrainement, les papis sont derrière la main courante et touchent les joueurs. Denis s’est senti tout de suite à la maison et ça lui a fait du bien. C’est un garçon qui marche au moral. Et quand il est content, cela se projette sur le terrain ».

La saison dernière, Robert Fernandez est allé voir Denis de nombreuses fois à Villarreal pour suivre son évolution. « Je lui ai demandé d’arrêté de venir plaisante Antonio. Plus sérieusement, on savait que Denis pouvait partir puisqu’il était prêté par le Barça. Et quand Robert Fernandez a commencé à dévoiler dans la presse que son profil l’intéressait, j’ai su qu’il rejoindrait presque à coup sûr le club catalan. Malgré tout Denis a été jusqu’au bout un super professionnel, irréprochable à tous les niveaux. C’est pour ça qu’il sera applaudit pour son retour au Madrigal. Il a le caractère des joueurs qui réussiront » (ci-dessous: un reportage de BeIN Sports Espagne quand Denis était à Villarreal).

 

« Denis va jouer plus de matchs qu’on ne le pense au Barça »

A 23 ans depuis vendredi, Denis Suarez fait maintenant face à l’un des plus grands défis de sa carrière: s’imposer au milieu de terrain à Barcelone aux côtés d’Iniesta, Rakitic ou Messi. Antonio Salamanca est sûr qu’il sera à la hauteur. « Quand il a signé au Barça j’ai dit à Robert Fernandez qu’il jouera beaucoup plus de matchs que peuvent ne le penser la presse ou les supporters (20 sur 27 jusqu’à présent, NDLR). Il m’a remercié en me disant qu’il pense pareil que moi ».

Mais comment Denis Suarez peut-il s’imposer au F.C. Barcelone? D’abord grâce à ses qualités footballistiques. « Denis est très dynamique. Il comprend bien le jeu et il a beaucoup de variantes dans sa manière de jouer. Il peut revenir depuis le bord de touche vers l’intérieur du terrain. Il a aussi la capacité de faire les bons choix dans les 30 derniers mètres, que ce soit pour faire la passe en retrait ou centrer fort au premier poteau. Il a un très bon œil. Et il privilégie toujours le collectif à l’individuel ».

Son caractère devrait également l’aider à s’installer dans la durée. Selon Antonio, « Denis c’est la tranquillité même. Il est casanier et a une très bonne hygiène de vie. Il est tout le contraire du joueur tatoué à la grosse voiture de sport. Denis est plutôt dans la lignée d’Iniesta que celle de Neymar. Il ne fait pas de bruit et ne bronche pas quand il prend des coups sur le terrain ».

Denis Suarez a aussi démontré son ambition en arrivant au Barça. Une fois recruté, il annonce qu’il aime bien le numéro 6. Ni plus ni moins que celui porté pendant tant d’années par Xavi. Et il l’obtient. « C’est symbolique dit Antonio. Le F.C. Barcelone lui fait suffisamment confiance pour lui donner ce numéro. Comme s’il lui disait: tiens, on pense que tu peux prendre le relais. » Il reste maintenant pour Denis à parfaire ses automatismes au sein de l’équipe blaugrana. « Il a tout pour y arriver conclut Antonio. »

 

 

Villarreal – Barça: les compos

Pour le match de ce soir, vu la qualité de l’adversaire et l’enjeu du match, Luis Enrique devrait procéder à peu de changements par rapport à l’équipe qui a joué à Bilbao. Mascherano pourrait remplacer Umtiti, André Gomes jouer à la place de Busquets. Quant à Denis, écarté jeudi, il a toutes les chances de commencer. Ce ne sera pas un cadeau du coach, car il n’en fait pas, mais une belle récompense pour lui sur le terrain et sous les yeux de ceux qui l’ont vu prendre une nouvelle dimension la saison dernière. 

Villarreal: Asenjo – Mario, Victor Ruiz, Alvaro, José Angel – Bruno, Trigueros, Soriano, Jonathan – Sansone, Pato.

Barça: Ter Stegen – S. Roberto, Mascherano, Piqué, Alba – Busquets, Iniesta, Denis – Messi, Suarez, Neymar

Abonnez-vous au Blog du Barça!

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez-nous sur facebook et twitter.

Photos: Twitter @DenisSuarez6

 

A propos de l'auteur

Olivier Goldstein
Olivier Goldstein

Journaliste sportif spécialiste du F.C. Barcelone. Sur @Equinoxradio et 2 fois par semaine sur @But_FC. Fondateur de @leblogdubarca. A Barcelone depuis 2005.

1 commentaire

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *