UA-59106369-4

Audace et chance

Derrière Messi, le meilleur buteur du Barça s’appelle « but contre son camp ». Le résultat d’audace et chance pour le F.C. Barcelone.

Le match de mercredi soir contre l’Olympiakos a renforcé deux statistiques curieuses depuis le début de la saison. La première, le troisième carton jaune pour main volontaire en phase offensive de Piqué cette saison, lui coûtant cette fois-ci l’expulsion en fin de première mi-temps. L’autre, le 5ème but Contre Son Camp en faveur du Barça en 13 rencontres. Soit déjà un de plus que l’an dernier en 59 matchs! Le fruit de l’audace et de la réussite azulgrana en ce début d’année.

Les 5 C.S.C. sont un mélange d’audace et chance

Interrogé fin septembre au soir de la victoire sur le terrain du Sporting du Portugal grâce à un but contre son camp de Coates, l’entraineur du F.C. Barcelone Ernesto Valverde laissait entendre que « pour en bénéficier, nous devons entrer dans la surface de réparation » – déclarations reprises dans Mundo Deportivo. Sous-entendu que les c.s.c. se génèrent à partir d’occasions et de pression dans les derniers 18 mètres. Ce soir là, les Portugais s’étaient mis un but après un coup-franc de Messi à l’angle de la surface. « Leo l’a très bien tiré, on la prolonge et après, dans ces situations, tout peut arriver ». 

Alex Delmas, analyste pour La Vanguardia, détaille pour Le Blog du Barça: « la qualité de l’exécution est l’une des explications de la réussite du Barça. Il y a une règle d’or dans le foot qui dit qu’une faute sur le côté doit être lancée vers la cage. Dans ce cas quelqu’un peut toucher le ballon, ou non, et surtout créer le doute dans la tête du gardien. C’est ce qui est arrivé à Rui Patricio qui ne savait pas si rester sur sa ligne ou sortir tandis que Bas Dost la touchait et Coates la mettait dans ses filets. Ce n’est donc pas le fruit de la chance mais la conséquence d’un superbe tir de Messi. La preuve, l’Argentin avait un peu plus tôt exécuté une faute de la même manière, mais sans la même réussite ».

La première intention et les consignes de Valverde sont clés

Anthonin Baz, entraineur au Red Star, a parlé récemment à ses joueurs de cette enfilade de C.S.C. qui a permis au Barça d’ouvrir le score 4 fois cette saison. « Pour moi la principale raison est la volonté des blaugranas de toujours jouer en première intention. C’est ce qu’à fait Deulofeu mercredi soir en centrant tout de suite et en poussant à la faute les défenseurs qui courraient vers leur but. » Une action semblable à celle qui avait amené le but contre son camp du Betis Seville lors de la première journée, et qui déjà impliquait l’ex-pensionnaire de la Masia. « C’est une consigne du coach décrypte Anthonin Baz pour Le Blog du Barça. De plus Valverde fait jouer ses joueurs sur leur bon pied, ce qui leur permet de remettre en première intention. L’an dernier Neymar ou Messi repiquaient toujours vers l’intérieur ».

La dynamique du groupe y est aussi pour beaucoup

Deuxième meilleur buteur du Club loin derrière Messi (15 buts), les C.S.C. sont donc le fruit de la stratégie, de la pression, de la chance – comme sur le premier but à Gérone – et de la réussite née de la bonne dynamique de l’équipe. « On a l’habitude de dire que quand les choses vont bien le ballon entre presque sans le vouloir explique Alex Delmas. Ça peut faire cliché mais c’est la réalité. Le Barça est en confiance – 10 victoires et un nul sur les 11 derniers matchs – et la chance lui sourit ». De quoi donner du temps au projet de Valverde pour se solidifier.

Abonnez-vous c'est gratuit!

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Photo: AFP PHOTO / JAVIER SORIANO

 

A propos de l'auteur

Olivier Goldstein
Olivier Goldstein

Journaliste sportif spécialiste du F.C. Barcelone. Sur @Equinoxradio et 2 fois par semaine sur @But_FC. Fondateur de @leblogdubarca. A Barcelone depuis 2005.

3 Comments

Réagissez
  • Le fruit du vouloir et de la concentration des blaugranas! L’aventure continuera tjrs sa course car nous avons des bons joueurs réputés d’une pression : MESSI, DEULOFEU(surtout), SEMEDO ou PAULINHO , de SUAREZ !

    Au surplus, Nous avons un grandissime VALVERDE : <>! Un homme au coaching payant , s’appelle ERNESTO VALVERDE, les 100jrs qu’il a passé au banc de l’équipe méritent un coup de chapeau! Il compris aussi une chose, voire deux: La 1ère, mettre MESSI dans son bain , dans un état confortable..(ça c’est payant au Barça ); la 2ème, donner de la confiance à tous ses joueurs ou presque tous!

    DEULOFEU est un joueur indispensable, tant qu’il sera petri de cet envie et cette pression dans son jeu, nous aurons un grand sourir aux lèvres!

    Avec MESSI en grande forme, SUAREZ aussi quand il sera en forme et le retour espéré de DEMBÉLÉ, ON SE FROTERA LES MAINS !

    Merci les blogs!

    Força Barça

  • Je suis fière de l’avance que nous avons devant nos riveaux même si elle mince pour une saison mais aussi je suis inquiète de la non agressivité et de la lenteur du jeu produit chaque fois car si ça continue comme ça et que nous jouons co tre une équipe rapide nous sommes cuit dont il serait bien de bien accélérer afin de donner du crédit à la rapidité de Samedo , Deulofeu , Alba sinon tourner autour de Messi ne vaut rien car il y’a des moments ou il est en panne et que ceux-là peuvent faire gagner l’équipe donc Valverde doit se pencher sur ce point qui est notre priorité.à chaque fois que le Barça joué je retiens mon souffle jusqu’au sifflet final. Suarez me déçoit énormément il n’arrive pas à être efficace comme avant et en plus il est énervé pour rien Valverde doit lui montrer le banc et donner de la chance à Alcater car Messi tout seul ne peut pas tout faire pour l’instant tout va bien mais il nous manque ses but car les défenseurs adverses redoutent énormément mais s’il continue comme ça ils se concentreront seulement Messi et ce sera difficile pour nous donc à Valverde de trouver la bonne formule pour lui rendre en marche avant de rencontrer la JUVE et autres. I always wish the best to Suarez because he is our striker and Messi’s right arm.

  • Je suis fière de Paulinho mais j’ai remarqué sur le match de olympiacos que Messi lui préférait Suarez à la passe de ballon tant pis mais le coach doit continuer à le mettre dans le bain. Il faudrait donner du temps de jeu à Denis Suarez aussi, pour qu’il s’adapte aussi fort et puisse remplacer Iniesta au lieu de Gomes car si Valverde le placardise comme faisait Enrique on ne verra pas une différence et les 11 titulaires seront ruinés d’énergie à partir de Mars et là Zizou et Simeone voleront de leurs propres ailes donc il faut penser à eux ( Vidal ,Denis , Paco) ils ne veulent pas quitter le club, ils ont la patience, la morale et la volonté de le prouver mais ils ont besoin d’être compris et soutenu alors si Valverde se contente de la magie de Messi et. du 11 titulaires la saison est déjà perdue, so je lui conseillerais de s’asseoir avec ces jeunes leur dire la vérité droit aux yeux au lieu de les mettre au banc et appeler une ou deux après leur critiquer non je ne suis pas d’accord de ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *