UA-59106369-4

Chaudes retrouvailles à Valence

Alacacer, André Gomes, Munir, Montoya… Chaudes retrouvailles en perspective pour les 4 joueurs qui ont fait le trajet Barcelone-Valence cet été.  (Valence-Barça, Liga, 16h15 CET).

Alcacer, André Gomes, Munir, Montoya: pas moins de 4 joueurs ont fait les 300 kilomètres qui séparent Barcelone de Valence cet été. Les deux premiers pour intégrer le Barça, les deux autres pour rejoindre le club Che. Les retrouvailles cette après-midi en marge du Valence-Barça comptant pour la 9ème journée de Liga seront donc chaudes ou chaleureuses, c’est selon.

Chaudes retrouvailles pour Alcacer

Pour le néo-barcelonais Paco Alcacer, ce sera chaud. Très chaud. François Miguel Boudet, correspondant de So Foot ,Eurosport et Onze Mondial à Valence, explique le sentiment de l’aficion Che. « Il est parti par la petite porte un 30 août, laissant l’équipe en plan. Sans même une conférence de presse pour remercier les supporters ou pour faire aux questions de la presse. Le pire est venu ensuite, quand Alcacer a reconnu avoir demander à partir (le jour se sa presentation au Barça). A Valence, cela a été considéré comme une trahison. »

Il faut dire que personne à Valence n’imaginait l’attaquant quitter son club formateur. Au moment des premières rumeurs de transfert en août, Alcacer était d’ailleurs très applaudi par Mestalla. « Les supporters pensaient alors que Peter Lim forçait le joueur à partir pour faire renfloquer les caisses du Club. La suite prouve qu’ils se sont trompés ».

Alcacer, qui s’est dit « très heureux de retourner à Mestalla » sur Barça TV, devra donc s’attendre aux sifflets nourris du public. « André Gomes, c’est différent précise François Miguel Boudet. C’est le genre de joueur qui va et qui vient à Valence ». Le Portugais n’aura donc pas à supporter la même animosité du public.

Verra-t-on Munir?

Les supporters du Barça auront eux plaisir à voir, en plus de leur équipe, deux ex Blaugranas qui évoluent à Valence: Montoya et Munir. Encore que ce dernier, prêté par le F.C. Barcelone, n’est pas sûr de jouer. « Munir n’est pas à court de forme selon François Miguel Boudet. Mais Prandelli préfère Rodrigo Moreno en pointe ». Avec seulement 5 rencontres jouées et aucun but marqué, Munir à encore tout à prouver. « C’est encore une inconnue à Valence. Il a eu trop peu de temps de jeu pour se montrer » indique François Miguel Boudet.

Valence n’a rien à perdre

Au delà des chaudes retrouvailles entre ex, il y a un match de Liga entre Valence et Barcelone (16h15 CET). Une rencontre où le Barça devra se méfier. « Les joueurs voudront faire bonne figure devant Prandelli, dont c’est la première à Mestalla. Er puis ils n’ont rien à perdre. En cas de défaite, ce sera normal. En revanche si Valence gagne, ce sera la fête » conclut l’expert du club Che.

Le Barça, lui, a absolument besoin des 3 points pour rester dans le sillage de l’Atletico et du Real Madrid, qui le devance de 2 points. Sans Piqué ni Alba blessés, Luis Enrique comptera sur Umtiti, Digne et Mathieu sur le côté gauche de la défense.

L’entraîneur du Barça était par ailleurs très mesuré en conférence de presse hier. Comme pour faire redescendre l’euphorie de l’entourage blaugrana après le large triomphe du Barça face à City. Il faut dire que Mestalla a toujours été un stade difficile pour les Catalans. Sur les 8 derniers matchs à Valence, le Barça n’a gagné que 3 fois. Et à chaque fois par un seul but d’écart.

Les compositions de Valence-Barça

Valence: Diego Alves – Montoya, Garay, Mangala, Gaia – Enzo Perez, Marco Suarez, Parejo – Cancelo, Moreno, Nani.

F.C. Barcelone: Ter Stegen – Sergi Roberto, Mascherano, Umtiti, Mathieu – André Gomes, Iniesta, Denis Suarez – Messi, Neymar, Luis Suarez.

Abonnez-vous au Blog du Barça!
[jetpack_subscription_form]

Rejoignez-nous sur facebook et twitter.

Photo: Twitter @paco93alcacer

A propos de l'auteur

Olivier Goldstein
Olivier Goldstein

Journaliste sportif spécialiste du F.C. Barcelone. Sur @Equinoxradio et 2 fois par semaine sur @But_FC. Fondateur de @leblogdubarca. A Barcelone depuis 2005.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *