UA-59106369-4

Ceballos et le précédent Guardiola

Pourquoi faire signer Dani Ceballos, qui a insulté les Catalans sur Twitter, alors que le Barça avait renvoyé Sergi Guardiola pour la même chose?

Dani Ceballos est un joueur de football très talentueux qui n’a pas sa langue dans sa poche. Enfin qui n’avait. Car si l’on regarde bien son fil Twitter est aujourd’hui parsemé de messages de bons sentiments quand des joueurs de football sont gravement blessés, de message sur son Betis et sur sa deuxième équipe, les Golden State Warriors.

Mais Dani Ceballos, 20 ans aujourd’hui, a eu une période où il écrivait tout ce qui lui passait par la tête. C’était il y a cinq ans, il en avait 15, et son langage était très fleuri. « Les femmes sont comme des parachutes, si elles ne s’ouvrent pas ça se sert à rien ». Ou encore « Pourquoi des filles de 14 ans ont autant de poitrine? Elles retiennent leur respiration pendant qu’elles sucent? ». Et enfin, lors de la finale de la Coupe du Roi 2015 entre le Barça et l’Athletic au Calderon: « J’ai honte d’entendre l’hymne espagnol sifflé. Une bombe devrait tomber sur tous ces chiens catalans et basques ». Toute une déclaration d’intention.

Ceballos et l’exemple Guardiola

Hors la jurisprudence Barça dans ce cas est exemplaire. Le club catalan n’a en effet pas hésité à résilier le contrat de Sergi Guardiola avec le Barça B 8 heures après l’avoir fait signer en décembre 2015. En cause? Ses tweets insultants envers la Catalogne. « Hala Madrid et putain de Catalogne » avait-il écrit 2 ans avant au cours d’un Clasico.

Au vu de ces faits, comment le F.C. Barcelone peut-il pardonner Ceballos? Parce qu’il avait seulement 15 ans contre 22 à Sergi Guardiola d’écrire ces mots insultants? Parce qu’il est le MVP du dernier championnat d’Europe espoir alors que l’autre n’était qu’une recrues parmi tant d’autres pour l’équipe filiale? Parce que le Real Madrid est prêt à payer la clause libératoire de 15 millions d’euros et que le Barça a peur de laisser filer un autre footballeur du potentiel d’Asensio?

Le F.C. Barcelone, s’il recrute Dani Ceballos, aura besoin d’un bon paquet de conférences de presse pour justifier le recrutement d’un joueur qui souhaitait la mort de ses socios sur Twitter il y a cinq ans. Tout en expliquant aussi pourquoi le Club met de côté sa vertu selon la qualité du footballeur.

Abonnez-vous c'est gratuit!

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Photo: Surma/NurPhoto

A propos de l'auteur

Olivier Goldstein
Olivier Goldstein

Journaliste sportif spécialiste du F.C. Barcelone. Sur @Equinoxradio et 2 fois par semaine sur @But_FC. Fondateur de @leblogdubarca. A Barcelone depuis 2005.

5 Comments

Réagissez
  • Vs avez raison d, écrire çà. Mais il s, est excusé et était mineur quand il avait écrit ces conneries. En plus c un bon joueur donc voilà

  • L’important c’est que CEBALLOS a opté pour le Barça alors que notre grand grand rival lui fait la cours. Pour moi, ce geste prouve qu’il aime le club. Donc on peut considérer que le passé relève simplement de la fougue juvénile. En plus il faut aussi reconnaitre que vous(supporters catalans) du Barça devez comprendre que le Barça ce n’est plus seulement la catalogne, il devient un patrimoine mondial. Mois j’écris de POINTE-NOIRE au Congo Brazzaville. Ne mélangez pas NOTRE BARCA dans vos histoires politiques. Siffler l’hymne national espagnol est une erreur car le Barça a plusieurs supporters espagnol.
    Soyons humbles comme nous exige notre devise car le Barça c’est plus qu’un club, c’est une famille mondiale, multiraciale. Je nous aime BARCELONAIS!!!

  • Merci mon frère Mohammed Salah Rafik!!! En effet l’amour n’a pas de frontières. Si nous aimons tous le Barça, cela veut dire que nous partageons quelque chose en commun et cela n’est vrai que si nous nous aimons, nous nous respectons, nous nous soutenons!!!! Nous avons le droit d’avoir des opinions politiques, mais hors NOTRE BARCA, ce serait protéger notre CLUB contre les jaloux, contre les amendes…et cela nous élèvera toujours.
    FORCA BARCA
    Je nous aime BARCELONAIS!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *