UA-59106369-4

Le Barça vainc sans convaincre

Les joueurs de Valverde gagne sans convaincre la presse catalane qui regrette le peu de jeu affiché par les blaugranas depuis quelques matchs.

Premier en Liga, leader de son groupe en Ligue des Champions, le F.C. Barcelone ne pouvait rêver mieux en ce début de saison. L’été pourri par le départ de Neymar avait en effet laissé l’équipe groggy, presque K.O. après les deux défaites méritées contre le Real Madrid, mi-août, en Supercoupe d’Espagne. Pourtant la presse catalane réclame plus. Elle souhaite voir le Barça reprendre le contrôle du jeu, pas seulement du tableau d’affichage.

Le Barça sans convaincre

Le F.C. Barcelone a mué. Cette saison il maîtrise les deux surfaces, à l’image du Real Madrid des années 2010 qui s’en remettait à « Saint » Casillas et Raul ou Cristiano Ronaldo. Au Barça c’est Ter Stegen qui fait office cette saison de rempart infranchissable, tandis que Messi est l’un des perce muraille les plus efficaces d’Europe. L’Allemand a encaissé 4 buts en 14 matchs, soit un de moins que le Manchester United de Mourinho et 9! de moins que l’an dernier à la même époque.

Le quintuple Ballon d’Or a lui trouvé 15 fois le fond des filets, à une réalisation d’Immobile de la Lazio. Le Barça marque toutefois moins que l’an passé: 35 buts contre 42 après 14 rencontres de Liga et Ligue des Champions. En résumé, l’équipe est passé de la MSN à Messi / Ter Stegen. Ce qui faisait écrire à Jordi Costa mercredi dans Sport que les blaugranas sont passés « du Trident à la vulgarité ». « Les compositions des deux derniers matchs font penser que Valverde se sent plus à l’aise avec 4 milieux de terrain, ce qui a beaucoup de sens s’il souhaite que son équipe donne du rythme plutôt que de la profondeur au jeu. Mais, pour l’instant, la sensation est que cela ne mène nulle part ». Une constatation née des deux prestations contre l’Athletic et Olympiacos où manquait… Andrés Iniesta.

Pas de fête sans Iniesta

Valverde a décidé de faire d’Iniesta un de ses piliers de son équipe. Le capitaine a en effet été titularisé à chaque fois qu’il était disponible, sauf une fois contre Las Palmas où il est sorti du banc à la 45ème minute. Don Andrés apporte la magie, la création et le soutien à Messi au milieu de terrain. Son absence lors des deux derniers matchs a été préjudiciable dans la construction et la maîtrise du jeu azulgrana. L’édito de Sport mercredi parlait même d’une « profonde Iniesta-dépendance »: « dans des matchs aussi accessibles Iniesta manque trop – contre Olympiacos NDLR – alors que les joueurs venus du banc devraient pouvoir faire la différence ».

Le non recrutement l’été dernier d’une star de la construction de jeu pèse aujourd’hui sur le rendement azulgrana. Denis Suarez a démontré de la personnalité mardi soir en Grèce mais son influence sur le jeu n’est pas encore suffisante pour faire basculer une rencontre. La comparaison des cartes de présence du capitaine et de Denis lors des deux derniers déplacements du F.C. Barcelone en Ligue des Champions montre l’influence d’Iniesta dans le camp adverse, ce qu’a tenté mais pas réussi le Galicien mardi.

A gauche Iniesta lors du déplacement au Sporting du Portugal. A droite Denis Suarez en Grèce. Source: fcbarcelona.cat

Un Barça version 2014

Ce Barça n’est pas sans rappeler celui qu’avait repris Luis Enrique en 2014. Le début de saison n’avait pas été glorieux sur le plan du jeu après une saison noire sous les ordres de Tata Martino, mais extrêmement efficace en défense. Les blaugranas avaient alors encaissé 8 buts en 15 matchs, dont 6 en 2 rencontres contre le Real et le PSG. Le niveau de jeu était loin d’être exceptionnel mais les supporters culés n’attendaient que très peu de l’équipe. Exactement comme cette saison où personne n’aurait misé sur une série de 12 victoires et 2 nuls après les deux défaites contre les Merengues en Supercoupe d’Espagne.

Valverde a resserré l’arrière-garde pour donner une sécurité défensive à l’équipe, tandis que devant Dembélé est blessé et qu’au milieu personne ne fait la différence dans la construction hormis Iniesta. « On travaille dur cet aspect là à l’entrainement a révélé récemment Lucas Digne à Goal.com. C’est ce qui nous permet d’obtenir cette bonne série de résultats ». Même si c’est sans convaincre.


La crise du Real, une aubaine pour le Barça

Inimaginable il y a deux mois et demi, la crise du Real est une aubaine pour le Barça. Les Catalans ont en effet 8 points d’avance sur l’équipe de Zidane, un matelas qui leur autorisent au moins deux faux-pas en championnat. Il serait en effet surprenant que Valence, étonnant second à 4 points du F.C. Barcelone, tienne la distance toute la saison.

Les deux défaites consécutives du Real permettent également de mettre à Barcelone de côté les doutes sur le jeu actuel des blaugranas. Sport et Mundo Deportivo viennent de faire coup sur coup deux « Unes » sur les faux-pas Merengues à Gérone et Tottenham, et par le jeu des vases communicants les supporters culés se frottent les mains de la mauvaise passe madrilène. Ils auraient cependant tort d’enterrer CR7 et ses coéquipiers. S’il est distancé en Liga – seules trois équipes ont remonté 8 points sur le leader dans l’Histoire du championnat espagnol selon Mister Chip – le Real est bien vivant en Ligue des Champions – 5 points d’avance sur Dortmund à 2 journées de la fin – et virtuellement qualifié pour les 1/8èmes de finale en Coupe du Roi après sa victoire 2-0 à l’aller à Fuenlabrada.

Abonnez-vous c'est gratuit!

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Photo: AFP PHOTO / ARIS MESSINIS

A propos de l'auteur

Olivier Goldstein
Olivier Goldstein

Journaliste sportif spécialiste du F.C. Barcelone. Sur @Equinoxradio et 2 fois par semaine sur @But_FC. Fondateur de @leblogdubarca. A Barcelone depuis 2005.

14 Comments

Réagissez
  • Bonjour

    Pas de milieu capable de briser des lignes, fausse impression pour Paulhino, seule Don Andres peut faire quelque chose.
    Il est urgent de tenter quelque chose, peut-être du côté du Barça B avec Alena et Anaiz, puis qu’avec les blessures de Sergi Roberto et D’andré Gomez, il y a encore moins de solutions offensives
    Semedo ne faisant que défendre pour le moment
    Les tests contre Valence et la Juventus nous donneront une idée du mal réel et du jeu peu convaincant et frileux de Valverde, dont je ne suis pas fan du tout ( à l’Athletic Bilbao, il a gardé la même équipe qu’avait créé Bielsa et la faisait jouer , comme elle savait le faire , rien de plus)

    Cordialement

  • Rakitic est un bon joueur mais il n’a pas du tout la technique virevoltante ni la vision du jeu d’un Verratti ou d’un Iniesta ce qui le conforte dans un rôle de passeur latéral à outrance sans jamais trouver les attaquants dans la profondeur ce que font très bien les grands milieux de terrain moderne. Et ne parlons même pas de Paulinho qui excelle dans le jeu de remise en première intention, ce qui favorise une relation technique privilégiée avec Messi notamment, mais ses qualités de créateur sont proches du néant. Sergi Roberto est le joueur qui apporte de loin le plus de verticalité balle au pied ce qui lui permet de casser facilement une ou deux lignes adverses lors de ses percées fantastiques – on se souvient tous de son accélération balle au pied venue d’ailleurs lors du Clasico en avril 2017 ce qui nous a permis d’arracher la victoire en toute fin de rencontre 3-2.

    Valverde est un coach à la Deschamps qui ne regarde que les perfs brutes de l’équipe peut importe le fond de jeu indigeste et indigne d’un Club qui a réinventé le beau jeu sous Guardiola mais qui joue de plus en plus mal depuis pas mal d’année déjà. Quand on gagne, Valverde dit : « le plus important, c’est la victoire et les 3 points ». Quand on fait match nul et quand on sera amené à perdre – ça arrivera tôt ou tard vu en jouant comme ça contres les gros – Valverde dit : « on n’est pas des machines, on ne peut pas gagner tout le temps ». Mais comme je l’ai souvent répété, comment veut-on que l’équipe progresse si à chaque séance d’entraînement si on peut appeler ça comme ça, les joueurs ne font que des « toro » au lieu de travailler l’animation offensive & défensive, la relation technique entre attaquants et milieux, les sorties de balle dans nos 30 derniers mètres sous pressing haut adverse, bref tous les points faibles du Barça aujourd’hui ? Après faut pas s’étonner que la relance soit catastrophique dès que Ter Stegen, Umtiti, Piqué, Busquets et les latéraux soient un tantinet soit peu agressés par l’adversaire – on l’a vu contre Bilbao en 2ème MT, contre le QSG à l’aller et la liste est longue…

  • J’ai beaucoup suivi les matchs de l’équipe depuis le premier match de Valverde lors de la préparation jusque maintenant, je trouve que c’est un coach qui a des idées de jeux plus fines et très intéressantes seulement il n’a pas les hommes pour. L’effectif actuel du Barça est sûrement le plus pauvre des dix dernières années, le milieu de terrain était la force du Barça. mais actuellement il est le secteur le plus pauvre qualitativement, on pouvait espérer voir Sergi Roberto qui est le seul joueur qui apporte de la verticalité dans ce milieu mais force est de constater qu’il est encore meilleur que Semedo en latéral. Rakitic est devenu inutile dans la construction, que des passes latéral, Iniesta est seul tout au milieu, Messi est seul en attaque et Sam est seul avec Alba en défense. Malgré Ces aspects les résultats sont là, on devrait au contraire féliciter le coach pour ça et souhaiter que le club mette à sa disposition un meilleur effectif.

    • D’acc à 100 %. Quand on jette un rapide coup d’œil au talent individuel des joueurs du Barça, ça fait peine à voir. À part les 4 trésors de l’équipe formés à La Masia – Messi, Iniesta, Busquets, Sergi Roberto – le reste est trop limité techniquement quoique des joueurs comme Umtiti, André Gomès et Semedo sortent leur épingle du jeu parmi la médiocrité. J’ai toujours critiqué de façon véhémente le rendement catastrophique d’André Gomès sur le front offensif de l’équipe mais force est de constater au cours de ces derniers matchs qu’il dispose d’une qualité technique et d’un contact-balle très appréciable – c’est un des rares joueurs capables de dribbler et d’éliminer quand il le faut, il perd très peu de ballons, il sait jouer en première intention en une touche de balle même si c’est encore perfectible mais il lui manque quand même la vision et l’intelligence de jeu suffisantes pour être un véritable créateur. Moi je pars du principe concernant le recrutement des joueurs que si tu prétends jouer et porter les couleurs du maillot blaugrana, tu dois avoir une qualité technique intrinsèque largement supérieure à la moyenne pour pouvoir faire des différences individuelles quand c’est nécessaire au lieu de donner constamment la balle à Messi et en criant  » Abracadabra  » pour qu’il se passe quelque chose…

  • Très bon constat qui confirme ce qui a été dit en réponse à un article précédent faisant éloge aux résultats des cinq premiers matchs du barça et que j’ai réfuté en remarquant que le plus dur est à venir donc c’était un peu tôt pour célébrer. Votre article « barça vainc sans convaincre » est la pour tirer la sonnette d’alarme et mettre en relief les défaillances aussi bien tactiques qu’en performance. D’une part Valverde ne dispose pas de banc de touche bien garni, donc un handicap justifiant 4-4-2; et le manque d’ailiers de qualité expose Suarez au milieu de La Défense adverse ce qui explique son desaroi et ses échecs devant les bois. Souhaitons que le BARÇA tienne le coup jusqu’à la prochaine période de recrutement quoi que, malheureusement, la direction du BARÇA est perdue sur le marché des joeurs performants. Ce serait un miracle si cette direction réagisse et prenne les bonnes décisions. VISCA BARÇA

  • Hello, moi deux choses m’inquiète, – le manque d’agressivité des joueurs qui au lieu de se précipiter vers l’avant percer les murailles adverses ne ralentissent le jeu et puis la non réaction de Valverde. Quand le Barça accélère, anime son jeu les joueurs adverses sont désorientés ne trouvent la faille comme en 2015 aucune équipe ne trouvait la formule nous avions battu toute les têtes de championnats européennes pour accéder au trophée de la 1 . A ce jour aucune équipe européenne n’a peur d’affronter le Barça vu son faible effectif,son manque d’ambition, et son coaching limité car le club dépend de trois joueurs (Messi , Iniesta ,Ter) et les autres se contentent de porter le maillot. Avoir 8 points d’avance sur notre ennemi j4 est bon mais connaissant la réaction et la vivacité des joueurs de ce club il n’est rien et Valverde ne doute pas de ça à mon avis vu de sa non réaction auprès de Suarez. ZIZOU et Perez sont des bons dirigeants qui mettent le point sur le I quand rien ne va et regardent que le résultat alors que les nôtres ne sont que fans ce qui est dégradant so j’aimerais que le coach soit ferme avec les passifs (Suarez) et encourage l’agressivité car se créé beaucoup d’occasions et les ratés tous sont inacceptables .

  • Je ne suis pas d’accord avec toi mon frère, Aissi Med en ce qui concerne le banc car la saison dernière Enrique avait ceux même joueurs mais il y’avait de la motivation alors que cette saison à part le départ de Moneymar le club a Semedo , Deuleveu deux joueurs rapides qui peuvent nous apporter quelques choses s’ils sont considérés à leurs juste valeurs, chose que ne respecte pas Valverde qui selon moi ne profite pas de ça, il serait bon que Valverde crée deux groupes À et B et que chaque équipe joue pour que les joueurs soient au niveau , motivés et prêts à n’importe quel moment contre n’importe quelle équipe sinon jouer avec 11 déguisé ne nous donnera à rien il faut que Valverde se serve de leçon d’Enrique. Quand Messi est en panne il n’y a pas un seul joueur capable de porter le flambeau haut, de nous sortir de l’impasse de faire peur à l’adversaire, ils ne sont pas motivés pour ça , ils tournent en rond jouent en arrière manquant les passes chose qui est bizarre pour un club de tel calibre. Messi a 30ans now et doit être remplacé car on dit bien que quand un lion commence à vieillir il apprend à ses petits comment chasser ses proies dont il est temps que les dirigeants pensent remplacer le lion en se référant à la Masia et aussi en les obligeant à faire la différence comme Asensio, Vasques, Isco, Niguel ect…. Au lieu de penser à concurrencer les autres clubs pour des joueurs chers selon moi, il faut acheter Coutinho cette fenêtre motiver ceux qui sont là , faire monter les meilleurs du Barça B en A pour que les restants soient emballés eux aussi de cette montée en équipe À et que Valverde installe 3 systèmes différents convenables applicables par les joueurs sinon, s’il change chaque fois le jeu les joueurs vont se perdre et nous les fans seront désespérés forever so please do not defend us your love

    • Très bon commentaire. Soit on recrute des techniciens habiles balle au pied capable de faire des percées dans les défenses adverses pour créer du danger comme les Asensio, Isco, Ceballos, Vazquez et consort – soit on forme des joueurs à La Masia qui ont l’obligation de faire des différences individuelles quand c’est nécessaire – soit les joueurs actuels du Barça accélèrent considérablement le rythme de leur jeu et enchainent les transmissions beaucoup plus rapidement & efficacement pour créer du déséquilibre comme lors de notre période dorée d’antan. Mais on n’arrivera à pas grand chose si on n’en reste là sans changer notre politique de recrutement et/ou de jeu car on risque de passer à travers contre les gros en Champions League notamment contre les équipes adeptes du pressing haut et intense comme Man City et le Bayern, ce qui nous mettra inévitablement en difficulté.

  • En champions League le PSG a inscrit 17 et n’a encaissé aucun chose qui est encourageant je vois en Emery un coaching agressif car si un joueur ne suis pas ses consignes il fait profiter à son concurrent donc Valverde doit titiller Suarez avec les jeunes ( PACO et Arnais) eux profiteront des minutes données et lui se corrigera sinon nous sommes cuit. La concurrence est bien importante pour les joueurs or un club sans cela ne vaut rien Messi s’en est sortit grâce à son intelligence et à celle-ci donc il faut que Valverde fasse suer ses joueurs.

  • C’est vrai qu’il ne faut pas s’emballer avec nos 8 points d’avance car ça se rattrape. Je ne suis pas convaincu par le coaching d’E. VALVERDE malgré les résultats qui plaident en sa faveur. Pourquoi ne fait-il pas davantage jouer Alexys VIDAL, A. TURAM et surtout Dennis SUAREZ. A propos de ce dernier je voulais demander à ceux qui ont regardé le match du Barça contre Olympiakos est-ce qu’il a été bon ? Merci pour votre réponse. J’espère que M. BARTOMEU ne va se laisser griser par le bon départ du Barça et qu’il n’hésitera pas à mettre la main au portefeuille pour faire venir P. COUTINHO et deux défenseurs centraux. bon courage au Barça contre le FC séville. Quant à L.SUAREZ ne tirons pas à boulets rouges sur lui car même si, pour l’instant, il n’est pas efficace il est toujours utile, il attire sur lui les défenseurs adverses et fait les efforts défensifs. Bonne nuit à vous tous.

  • Le Barca a un problème de joueurs et d’entraîneur. Je commence par les joueurs. Comment Valverde peut-il titulariser Rakitic qui manque cruellement de qualité technique? Ce joueur ne sait pas comment contrôler une balle qui lui vient des airs, il a le dribble impossible et est incapable de faire des passes en profondeur. Plus grave, il ne sait pas récupérer les balles dans les pieds de l’adversaire. Quant à son jeu de tète, il est proche de zéro, pourtant, il a une belle taille. Avec SEMEDO, il y a aussi de l’inquiétude. Je n’aime pas du tout les latéraux qui font 80% de passes dans leur propre camp. Or, s’il savait se projeter vers l’avant, cela aurait cacher les insuffisances de certains milieux de terrain et palier le manque d’ailier droit. Je pense que des joueurs comme André Gomez ou Paulinho gagneraient a être titularisés pour gagner en confiance. Vrai que si ces deux joueurs bénéficient que le même confiance de Valeverde que celle qu’il accorde à Rakitic, ils combleraient bien de vide. Gomez a montré de très bonnes dispositions techniques balle aux pieds les rares fois qu’il a été titularisé. Un travail spécial avec lui aux entraînements et il sera un bon milieu, jouant comme un attaquant de soutien. Paulinho est un joueur qui marque souvent. Enfin beaucoup plus que tous les hommes du milieu de l’équipe. Un tel joueur, puisque ce sont les buts qui font gagner une équipe, il faudrait lui faire confiance comme c’est le cas en sélection brésilienne dont il est l’un des meilleurs buteurs en ce moment. Au moment où nous manquons d’autres buteurs que Messi, avec un Luis Suarez qui ne sait plus que faire d’un ballon, j’aimerais qu’on tienne compte des qualités de buteur de Paulinho pour le titulariser. Mais si on leur fait jouer des bouts de match, et lui et Gomez seront toujours vus comme des déceptions. L’autre problème de l’équipe, c’est Valverde. Celui-là n’a pas l’étoffe pour entraîner le Barca. C’est un autre Tata Martino. Certains commentaires font cas de Messi, Iniesta et Ter Stegen comme étant nos sauveurs. Je crois qu’il faudrait leur adjoindre Umtiti. N’eut été sa présence en défense en ce début de saison, le Barca aurait encaissé un bon nombre de buts. Valverde pèche par manque de décision. Contre l’Athletic Bilbao, beaucoup de joueurs étaient visiblement épuisés en deuxième période. Valverde, pour je ne sais quelle raison, s’est interdit de faire des remplacements. Bilbao nous aurait battus que cela aurait été de sa seule faute. Et puis, si Messi ne se repose pas quelques fois, sur que nous devons dire adieu à la Liga et la Ligue des champions. Il nous faut un Messi étincelant dans la deuxième moitié de la saison. L’année passée, ce fut son état de forme peu reluisant vers la fin de la saison qui nous avait été préjudiciable. Un moment que l’attaque du Real et principalement Ronaldo, avait choisi pour briller. parce que s’étant très souvent reposé. Bale longtemps blessé, faisait son retour au jeu de même que Karim Benzema. Ils étaient tous frais au contraire de notre trio d’attaquants sud-américains, épuisé d’être toujours sur le terrain.

  • Je pense que sur certains points Enrique etait mieux que Valverde ce premier avait un jeu rythmé, il commandait parlait aux joueurs depuis la touche, son jeu était vertical tout joueur sur la pelouse donnait de son mieux alors que celle-ci se contente de ce que font les joueurs son jeu nous endort, manque d’ambiguïté . Pour moi les joueurs sont des employés qui doivent être structurés si un d’entre eux ne suis pas le rythme il faut le remplacer par un meilleur vu du large effectif que nous avons mais si on se contente de jouer avec 12 et les autres sont placardés c’est vraiment grave car on en est au début de la saison donc Valverde doit revoir son plan de jeu pour ne pas user la dynamique de certains joueurs(Messi, Sergi, Umiti, Ter,Alba,..) et démoraliser les autres qui sont fiers de porter le maillot et veulent s’imposer sans détour( Deuleveu ,Denis, Paulinho, Paco, Samedo, Vidal, Arnais, Digne, Vermaelen car ce dernier après sa blessure a été mis de côté et toucher moralement alors il faut lui donner des minutes et on verra son génie comme en son équipe nationale etc …)

  • J’ai parcouru avec beaucoup d’attention les commentaires analyses de tous ces fans qui ne veulent que le grand bien du Barça. Dirai-je tous les maux dont souffre ce géant du foot mondial sont relevés, et cela me semble bien prévisible pour la simple raison que même le Barça de l’année derrière (avec moneymar) était moribond sur sa fin de saison. Avec le mercato le plus catastrophique de son histoire, la sauce ne peut être que d’un plus mauvais goût. je rejoins aussi certaines de vos analyses qui soulignent qu’il y ‘a trop de déchets dans son jeu, chose indigne d’un grand club comme le barça qui, d’ailleurs trouve le fondement de sa réussite dans le tiqui-taqua qui, a fait malheur à tous ses rivaux (a commencer par le voisin royal). Avec certains de ses joueurs actuels (Rakitic, lent dans ses actions et peu technique, Alba, peu technique et zéro créativité avec ses innombrables passes en arrière et ses rares centres toujours à l’à-peu-près, un Busquet usé et visible1/3 matches, Delofeu, brouillon dans son jeu et très peu inspiré, n’a pas sa place dans un Barça qui veut monter sur le toît de l’Europe, Saurez n’est plus que l’ombre de lui même, je crains pour lui le syndrome de David villa, qui a fait perdre des titres au Barça avant que l’on ne se rende compte de sa péremption. la suite est longue…. viva le barça

  • J’ai encore parcouru les nombreux et longs commentaires et je tiens à apporter une précision qui me semble importante.
    Nous devons arrêter d trop vite juger Valverde à cause du jeu produit par l’équipe, regardez de près les matchs vous allez réaliser que les idées sont là, et ce malgré le niveau très moyen de l’effectif dont il dispose actuellement. l’équipe ne dispose d’aucun créateur au milieu, le genre qui soit partout, Iniesta n’a jamais été un créateur à la Xavi, il est plus un joueur qui casse les lignes ou les transperce, Rakitic quant à lui n’arrive plus à rien, il est lent et a tout le temps peur de prendre des risques dans la construction mais à part les deux là, personne dans l’effectif n’est en mesure de faire mieux. Si certains continuent à réclamer Vidal ou même Denis laissez moi vous dire que ces joueurs ont largement eu leurs chance mais rien de bon n’est venu d’eux contrairement à un Sergi Roberto qui n’était pas annoncé titulaire en début de saison mais qui finit par devenir indispensable à l’équipe, il suffit de lire le commentaire de Valverde dans la presse après sa blessure pour comprendre qu’il est peut-être devenu aussi important qu’un Iniesta. Pour ce qui est de l’attaque elle n’existe qu’avec un seul jouer Lionel Messi, les autres joueurs commencent à montrer leurs insuffisance technique face à un système de jeu plus fin qu’apporte Valverde. Je refuse l’idée que le coach est mauvais, pourtant il n’hésite pas à changer de système de jeu selon l’adversaire chose que beaucoup n’ont pas tenté et ses coaching sont souvent payant, la preuve c’est plusieurs fois les joueurs venus du banc on fait gagner l’équipe avec Paulinho en tête et récemment la titularisation d’un Paco qui finalement se transforme en sauveur. Valverde est un coach qui sait ce qu’il fait et qui maîtrise la Liga, laissons lui le temps de travailler et souhaitons que la direction mette à sa disposition des vrais joueurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *