UA-59106369-4

Le Barça évite le pire [OPINION]

Le Barça a évité le pire en tirant la Juve en 1/4 de finale de la Ligue des Champions. Jouer le Real aurait été intenable.

Le Barça a évité le pire hier à Nyon lors du tirage au sort des 1/4 de finale de la Ligue des Champions. Sa confrontation face à la Juve offre bien plus d’avantages qu’un tirage contre le Real.

L’arbitrage aurait miné un Barça-Real

Un 1/4 de finale contre le Real aurait en effet été catastrophique pour les Blaugranas. Les Catalans sont en effet sans cesse sous le feu des projecteurs de la presse madrilène, très puissants et intoxicants en Espagne. La Remontada du Barça contre le PSG a en effet été totalement dénigrée par les médias de la capitale espagnole, qui ont réduit l’exploit du F.C. Barcelone a une aide de l’arbitre de la rencontre, M. Aytekin. Florentino Perez aurait même fait part de son agacement trois jours après au vice-président du Betis José Miguel López Catalán lors de Real-Betis. Au point que les médias catalans, dont Francesc Aguilar de Mundo Deportivo, redoutaient une confrontation Barça-Madrid qui aurait engendrée selon eux une folle pression du Real Madrid sur l’UEFA et l’arbitre de la rencontre sur le thème « c’est toujours le F.C. Barcelone qui est privilégié par l’arbitrage ».

La Une de Marca le surlendemain de Barça-PSG

La Une de Marca le surlendemain de Barça-PSG

Le séparatisme catalan et Football Leaks aussi

De plus un Barça-Madrid aurait été miné par le séparatisme catalan et le « deux poids, deux mesures » du gouvernement espagnol selon qu’il s’agit de joueurs du Barça ou du Real Madrid impliqués dans des affaires. L’ex-président de la Catalogne Artur Mas vient en effet d’être déclaré inéligible pour 2 ans après avoir organisé en 2014 un référendum sur la possibilité d’une Catalogne indépendante, tandis que le gouvernement catalan organise un autre référendum pour cette fin d’année afin de quitter l’Espagne. Par ailleurs en Catalogne l’indignation est grande en constatant que Cristiano Ronaldo n’a pas été inquiété une seule fois depuis que Football Leaks ait révélé qu’il avait placé 150 millions d’euros aux Iles Vierges plutôt que de les déclarer en Espagne. Surtout quand on constate le traitement infligé à Messi, comparé à un« Capo d’une entreprise criminelle » par un juge de l’Etat espagnol pour avoir occulté 4 millions d’euros, soit 37 fois moins que Ronaldo!

La Juve, c’est moins pire

En jouant la Juve, le Barça évite donc le pire. Il n’aura pas à supporter la pression toxique de 3 Clasicos en 12 jours entre ceux du 1/4 de finale et celui de Liga le 23 avril. Il pourra se consacrer uniquement au football. Il sera moins usé psychologiquement pour mieux affronter la Liga. Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, ses deux matchs face aux champions italiens se joueront à 8 jours d’écart – au lieu de 6 pour Real-Bayern – et le retour aura lieu au Camp Nou.

Attention tout de même pour tous ceux qui se réjouissent. Car le tirage, bien que moins difficile que celui du Real ou de la bête noire Atletico, n’en est pas moins très difficile. Ce sera même du 50/50 face à une Juve qui sait à quoi elle joue. Il y a deux ans, à Madrid, tout le monde se frottait les mains quand le Real les tiraient en 1/2 finale. Résultat les Italiens sont passés. Comme disait alors Evra, la Vieille Dame n’est jamais aussi forte que lorsqu’elle n’est pas favorite.

Abonnez-vous au Blog du Barça!
[jetpack_subscription_form]

Rejoignez-nous sur facebook et twitter.

Photo: Twitter @fcbarcelona_fra

A propos de l'auteur

Olivier Goldstein
Olivier Goldstein

Journaliste sportif spécialiste du F.C. Barcelone. Sur @Equinoxradio et 2 fois par semaine sur @But_FC. Fondateur de @leblogdubarca. A Barcelone depuis 2005.

1 commentaire

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *