UA-59106369-4

Aleix vital

Annoncé partant cet hiver, Aleix était pourtant titulaire ce soir face à l’Espanyol. Et vital dans la qualification du Barça pour les 1/2 finale de Coupe du Roi.

Aleix Vidal ne sera peut-être plus Barcelonais dans 7 jours. Le natif du Puigpelat est en effet sur la liste des partants selon les médias catalans. Séville aurait même proposé 8 millions d’euros plus 2 en variables pour faire revenir le joueur qu’elle avait vendu pour 18+4 au Barça en juillet 2015.

Pourtant Aleix à ce je-ne-sais-quoi qui le rend différend du reste de l’effectif. Une envie, une rébellion, un dynamisme contagieux pour le reste de l’équipe. Du désordre aussi, ce qui est peut-être l’une des raisons pour lesquelles il ne s’est pas imposé au poste de latéral droit, toujours orphelin indiscutable depuis le départ d’Alves il y a un an et demi. Il était en tout cas la surprise de Valverde dans le 11 de départ contre l’Espanyol, pour la première finale de la saison des Blaugranas. Et Aleix n’a pas déçu: il a été impliqué sur les deux buts qui ont qualifié son équipe. Vital pour passer en demies.

Vital pour la qualif du Barça

Attaquer vers le Gol Nord en première mi-temps, ce qui n’était pas arrivé depuis 20 matchs puisque le Barça préfère shooter face au Gol Nike en début de match, ne l’a pas contrarié. Placé devant Sergi Roberto aux côtés de Messi et Suarez, Aleix Vidal profitait des espaces pour centrer en première intention vers Luisito dès la 8ème minute. L’Urugayen, trop content de l’offrande, propulsait le cuir de la tête dans les buts perico.

Sur le deuxième but de l’équipe, le 4.000ème des blaugranas au Camp Nou, Aleix se battait comme un beau diable au milieu de deux défenseurs de l’Espanyol pour récupérer le ballon. Le rebond lui fut favorable, Messi s’en empara, et trompa le Pau Lopez d’un tir aux 20 mètres, contré par un blanquiazul. Vital sur les deux buts, Aleix avait fait le boulot.

Son dernier match au Camp Nou?

A l’image de l’équipe, sa deuxième mi-temps fut plus discrète. Mais comme à son habitude, il s’est battu. Sorti sous les ovations du public à l’heure de jeu, il verra les premiers pas de Coutinho, qui réanimera le jeu de son équipe, depuis le banc. Le côté, droit, où personne ne s’est imposé cette saison entre la blessure de Dembélé, l’intégration de Semedo et le fait que ni Deulofeu ni Aleix ne se soit imposé, est alors occupé par Suarez.

Pour Aleix la qualification du Barça est une aubaine: il a en effet disputé 3 des 4 matchs contre Vigo et l’Espanyol, mais aucun en Liga. Il peut donc espérer  jouer encore 2 matchs au cours des 15 prochains jours. A moins qu’il n’ait fait ses adieux au Camp Nou ce jeudi soir. Sans haie d’honneur, réservée à Mascherano avant le match.

Photo: AFP PHOTO / LLUIS GENE

A propos de l'auteur

Olivier Goldstein
Olivier Goldstein

Journaliste sportif spécialiste du F.C. Barcelone. Sur @Equinoxradio et 2 fois par semaine sur @But_FC. Fondateur de @leblogdubarca. A Barcelone depuis 2005.

2 Comments

Réagissez
  • Moi je crois qu’Ernesto Valverde devrait le garder. Il apporte sur ce côté droit, milieu ou latéral, avec Sémédo ou Sergio… Et au vue du nombre de matchs à venir, l’effectif doit être important.
    VISCA BARCA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :